Visite à Rome du Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD)

Rémy Rioux, Directeur général de l’AFD, était en visite à Rome le 13 mars 2017 en vue d’intensifier la coopération entre l’AFD et les institutions des Nations unies en charge de l’alimentation et de l’agriculture. La visite a été marquée par la conclusion d’un prêt de 200 millions d’euros de l’AFD au FIDA et d’un nouvel accord-cadre de partenariat entre les deux institutions.

Le Directeur général de l’AFD, Rémy Rioux, a effectué une visite à Rome le 13 mars au cours de laquelle il a rencontré les dirigeants de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Fonds international de développement agricole (FIDA).
L’entretien avec le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a été l’occasion de faire le point sur la coopération existante entre les deux institutions et de dessiner les perspectives d’une coopération renforcée dans le cadre du dialogue entre la France et la FAO. Les directeurs généraux ont évoqué parmi les thèmes d’intérêt convergents le climat, la biodiversité ou encore l’agro-écologie.

JPEG

Cette visite a également permis de franchir une nouvelle étape dans la relation entre l’AFD et le FIDA. Le Directeur général de l’AFD et le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze, ont en effet conclu un accord pour un prêt de 200 millions d’euros de l’AFD au FIDA ainsi qu’un nouvel accord-cadre de partenariat couvrant la période 2017-2019.

Un peu plus d’un an après que la communauté internationale se soit dotée, avec l’Agenda 2030, d’objectifs ambitieux en matière de sécurité alimentaire et de développement rural durable, ce prêt va permettre de compléter significativement le besoin de ressources du FIDA pour mettre en œuvre son programme de prêts et de dons sur la période 2016-2018, et en faire bénéficier ainsi davantage de populations rurales. Ce prêt constitue la première mise en œuvre concrète de la politique d’emprunt souverain approuvée en 2015 par le Conseil d’administration du FIDA, marquant ainsi un pas décisif dans la diversification de ses sources de financement et l’évolution de son architecture financière.

Le président du FIDA K. Nwanze et Le Directeur de l'AFD R. Rioux lors de la signature de l'accord de mars 2017 - JPEG

Le nouvel accord-cadre de partenariat devrait permettre de renforcer les échanges et de développer plus encore la collaboration opérationnelle entre les deux institutions avec notamment la mise en place d’un programme de travail annuel.

Dernière modification : 15/03/2017

Haut de page