Projection du film « Women are heroes » 14 avril 2014

Afin de faire connaître et mettre en avant l’engagement de la France en faveur de la parité homme / femme et de participer à la célébration du 20ème anniversaire de la 4ème Conférence mondiale de Pékin sur les femmes (Pékin+20), la Représentation permanente de la France auprès des Nations unies à Rome organise en collaboration avec l’Institut français de Rome, la projection d’un film mettant à l’honneur la force et la dignité des femmes : « Women are heroes » de l’artiste français J.R.

JPEG

Un mot sur l’artiste

J.R. est un artiste français dont le travail a été reconnu comme « révélateur d’humanité » par le journal Le Monde en 2009, qualifié du « Cartier Bresson du XXI siècle » (par le directeur de Beaux-arts magazine). J.R. pratique la technique du collage photographique et expose librement sur les murs du monde entier ; pratique qui permet d’attirer les regards d’un large public non toujours expert.
Son travail mêle art, action, et aborde les thèmes de l’engagement, de la liberté et de l’identité. Ses œuvres photographiques livrent un message d’humanité et de tolérance.

Le projet et le film « Women are heroes »

Le projet « Women are heroes » est né en 2008 d’un long périple international.
L’intention de JR était de mettre en valeur la dignité des femmes, qui, alors qu’elles occupent un rôle essentiel dans les sociétés, sont les principales victimes des guerres, des crimes, des viols ou des fanatismes politiques et religieux.

L’appareil en main, il saisit leur visage, leurs émotions, alors qu’elles lui livrent leurs histoires de violence vécue.
Son oeuvre naît de l’observation de ces femmes aux histoires et horizons différents. Il parcourt les quatre coins du monde : du Brésil et ses favelas, à l’Inde pris entre des coutumes ancestrales et la modernité, en passant par le contexte chaotique et instable au Kenya et la violence de l’expropriation au Cambodge, etc.
L’émotion de ses femmes qui nous livrent leur douloureuse histoire se mesure dans leur regard, dans leurs gestes.
Les clichés pris par l’artiste de ces femmes faisant de grimaces vise à témoigner de leur force, de leur capacité à affronter des situations terribles, tout en préservant une joie de vivre, un amour pour la vie.
J.R. a ensuite poursuivi son projet par ce qu’il sait faire de mieux, afficher ces photos de vie prises avec talent dans des coins isolés, des lieux insolites où l’art ne trouve généralement pas sa place.
Il choisit par exemple des toits d’un village au Kenya, des escaliers dans des favelas au Brésil, etc.
Une exposition qui permet d’éveiller les consciences, de porter l’art aux yeux d’un public non initié et donc de sensibiliser un public élargi.
Ce film donne un son, un rythme à l’oeuvre photographique et nous permet de saisir la portée de ce projet mettant en valeur la dignité et force de ces femmes.

Dernière modification : 04/11/2015

Haut de page