Présentation de l’OAA

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture est l’agence spécialisée des Nations Unies pour les questions relatives à l’agriculture (incluant l’élevage, la forêt, la pêche et l’aquaculture) et à l’alimentation.

JPEG

Statut

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (OAA/FAO) est une organisation intergouvernementale, créée en 1945, qui compte 194 pays membres et deux membres associés (Iles Féroé et Tokelau) ainsi qu’une organisation membre, l’Union européenne.

La FAO est l’agence spécialisée des Nations Unies pour les questions relatives à l’agriculture (incluant l’élevage, la forêt, la pêche et l’aquaculture) et à l’alimentation. Dans ces domaines, elle est le lieu du débat multilatéral qu’elle organise et facilite, elle a une fonction de production de nomes et de lignes directrices, elle appuie les gouvernements dans la formulation et à la mise en oeuvre de politiques agricoles et alimentaires. Elle intervient aussi dans les situations d’urgence humanitaire, pour réhabiliter l’appareil de production agricole et lutter contre les maladies animales et les ravageurs de cultures.

Mission

La FAO a pour mandat d’améliorer les niveaux de nutrition, la productivité et la durabilité agricoles ainsi que la qualité de vie des populations rurales, et d’assurer la sécurité alimentaire mondiale.

Siège de la FAO à Rome - JPEG

Fonctionnement

La FAO est dirigée par un Directeur général, élu à bulletin secret par les Etats membres, pour un mandat de quatre ans renouvelable un fois. Ancien ministre de la sécurité alimentaire du Brésil, où il a mis en place le programme "Faim Zéro", M. José Graziano da Silva a succédé en 2012 à M. Jacques Diouf (Sénégal), resté 18 ans à la tête de l’Organisation. Il a été réélu pour un second mandat de 4 ans par la Conférence générale de juin 2015.

La gouvernance de la FAO repose sur deux organes directeurs :

  • la Conférence générale, instance plénière suprême de la FAO arrête la politique générale et approuve le budget de l’organisation et son programme de travail pour deux ans. Elle se compose des représentants de tous les membres et membres associés. Elle se réunit tous les deux ans et a tenu sa dernière session en juin.

Cinq Conférences régionales (Afrique - Asie et Pacifique - Amérique latine et Caraïbes - Europe - Proche-Orient - Amérique du nord, conférence informelle) sont organisées entre les Conférences. Les prochaines sessions se tiendront en 2016.

  • le Conseil, composé de 49 pays membres élus par la Conférence pour trois ans, est l’organe exécutif de la FAO. Il a la charge de préparer la Conférence en ce qui concerne le programme de travail et le budget de la FAO, et de superviser leur bonne exécution (évaluations, suivi financier...). Le Président indépendant du Conseil est M. Wilfred Ngirwa (Tanzanie), qui a succédé au Français Luc Guyau (2009-2013), en juillet 2013. Son rôle est d’animer les sessions du Conseil et de favoriser la consensus entre les délégations.

Dans l’exécution de ses fonctions, le Conseil est assisté :

  • de comités du Conseil : un Comité du programme, un Comité financier et un Comité des questions constitutionnelles et juridiques, qui se réunissent deux fois par an et rendent compte au Conseil ;
  • de comités techniques : un Comité des produits agricoles, un Comité des pêches, un Comité des forêts, un Comité de l’agriculture, qui se réunissent une fois tous les deux ans ;
  • d’un comité indépendant : le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA), hébergé par la FAO et qui se réunit une fois par an.

La FAO est une organisation de plus en plus décentralisée, avec 5 bureaux régionaux, 10 sous-bureaux régionaux et 74 bureaux de pays.

JPEG - 37.6 ko
Bureaux exécutifs de l’OAA
Source : ONU

La France et la FAO

La France partage avec la FAO la volonté d’oeuvrer en faveur de l’éradication de la faim et de la malnutrition, et d’améliorer les systèmes alimentaires et agricoles mondiaux, dans un objectif de développement durable et pour renforcer la gouvernance mondiale sur ces sujets. Ainsi, la France a mobilisé et donné une forte visibilité à la FAO en 2011, lors de la Présidence française du G20, en lui confiant la coordination (avec l’Organisation pour la Coopération et le Développement économiques - OCDE) d’un rapport des organisations internationales sur la sécurité alimentaire à destination du sommet des ministres de l’agriculture. Important contributeur à l’organisation, elle siège au Conseil de la FAO, et préside depuis juin 2015 le Comité du programme.

Un accord-cadre 2012-2016 entre le gouvernement français et la FAO, signé en septembre 2012 lors de la dernière visite officielle en France du Directeur général de la FAO, M. José Graziano da Silva, fixe les termes, les objectifs et les modalités de la coopération entre les deux partenaires. Il repose sur des mises à disposition de personnel, le financement de projets et le maintien d’un bon dialogue politique, et prévoit des réunions annuelles de suivi de la coopération.

Dernière modification : 24/01/2017

Haut de page