L’Ambassadrice

Ambassadrice Delphine Borione - PNG

Delphine Borione a été nommée Ambassadrice, Représentante Permanente de la France auprès de l’OAA (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), du PAM (Programme Alimentaire Mondial) et du FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) le 12 juillet 2017. D. Borione est une diplomate qui a occupé de nombreux postes bilatéraux et multilatéraux dans les domaines du développement durable, et de la coopération économique, culturelle et éducative.

Delphine Borione a été de 2013 à 2017 Secrétaire générale adjointe principale de l’Union pour la Méditerranée (UpM), en charge des affaires sociales et civiles ainsi que de l’enseignement supérieur et de la recherche. A ce titre, elle a engagé la stratégie de l’UpM en matière d’autonomisation des femmes et développé un agenda régional commun en faveur de l’égalité femme-homme. Elle a promu de nombreux projets concrets pour renforcer la coopération régionale et le développement humain en Méditerranée, notamment en matière de formation et d’employabilité des jeunes.

Elle a travaillé sur les questions culturelles, en tant que Directrice de la politique culturelle et du français (2009 à 2013) au Ministère des Affaires étrangères, et parallèlement en tant que présidente du Réseau des Instituts culturels nationaux européens (EUNIC). De 2003 à 2006, elle était Conseillère culturelle et chef du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Italie.

Elle a été chargée de la préparation du G8 au Ministère des Affaires étrangères (2000-2002), puis à la Présidence de la République, où elle a coordonné le travail de la présidence française du G7/G8 d’Evian en 2003. En 2006-2007, elle était Conseillère pour les relations multilatérales, les Nations Unies, et le G8 à la Présidence de la République. Elle a beaucoup travaillé sur les questions de développement durable et notamment organisé en 2007 la Conférence « Citoyens de la Terre ».

Elle a été la première Ambassadrice de la France au Kosovo (2007-2009), après y avoir travaillé en 1999 lorsqu’elle participait auprès de Bernard Kouchner à la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) où elle était en charge de l’administration civile.
Elle a passé 7 ans au sein du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (1993-2000) à Rome, travaillant successivement dans la direction des Ressources, la direction des Politiques, et la direction des Opérations, ainsi que sur le terrain, dans les camps de réfugiés kosovars en Macédoine/ARYM en 1999.

De 1989 à 1993, Delphine Borione était chargée des questions environnementales et des changements climatiques au Ministère des Affaires étrangères. Conseillère spéciale de Jean Ripert, président du Comité de négociation de la convention sur les changements climatiques, elle a joué un rôle clé dans la rédaction et la négociation de la Convention cadre sur les Changements Climatiques ainsi que la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de Rio en 1992.

Delphine Borione est une ancienne élève de l’École Nationale d’Administration française et diplômée de l’Institut des sciences politiques (Sciences Po) Paris ; elle a également une licence de droit des affaires (Paris I) et un DEA en histoire des relations internationales (Paris IV).

Elle a écrit un livre sur Rome (ed. Autrement) et de nombreux articles sur l’environnement et les changements climatiques, la culture, le rôle des femmes, et le Kosovo. En 1997, elle a co-fondé l’association culturelle Futuro, en Italie. Elle a également été trésorière de l’association Patrimoine sans Frontières. Elle est membre du conseil d’orientation stratégique de l’Institut pour la Recherche pour le Développement.

Elle est chevalier de la Légion d’honneur de la République française. Outre le français, elle parle anglais, italien, allemand et espagnol.

Dernière modification : 25/08/2017

Haut de page