Contribution financière exceptionnelle de la France pour les opérations du PAM au Yémen et en faveur du service aérien d’aide humanitaire des Nations unies (UNHAS)

La France verse une contribution exceptionnelle de 3 millions d’euros au Programme alimentaire mondial pour répondre à l’urgence au Yémen et aux besoins du service aérien d’aide humanitaire des Nations unies (UNHAS) en République centrafricaine et en Mauritanie

Avec une contribution de 3 millions d’euros, la France va appuyer les opérations du PAM au Yémen et le service aérien d’aide humanitaire des Nations unies (UNHAS) en République centrafricaine et en Mauritanie.
David Beasley, Directeur exécutif du PAM/WFP, et Delphine Borione, Représentante permanente de la France - JPEG
Le Yémen fait actuellement face à une crise alimentaire sans précédent touchant plus de 22,2 millions de personnes. Alors que le PAM a décidé de mettre à l’échelle ses opérations pour apporter une aide alimentaire à 12 millions de personnes par mois, une mobilisation de ses partenaires est plus que jamais nécessaire. Dans ce contexte et face à l’urgence de la situation, la France a décidé de renforcer son appui aux opérations du PAM au Yémen par le versement anticipée d’une contribution de 2 millions d’euros.

Cette contribution pour le Yémen s’ajoute à des contributions déjà versées en 2017 et 2018 pour un montant d’un peu plus de 1 million d’euros.

UNHAS est un outil essentiel pour assurer un déploiement rapide et une réponse efficace de l’ensemble de la communauté humanitaire. Alors qu’il fait actuellement face à des besoins de financements importants, menaçant ses opérations en République centrafricaine et en Mauritanie, la France a décidé d’affecter 1 million d’euros aux activités d’UNHAS dans ces pays.

Cette contribution confirme l’appui de la France au PAM pour la sécurité alimentaire et en soutien de l’ensemble de la communauté humanitaire.

Dernière modification : 27/02/2019

Haut de page