Contribution financière de la France au PAM

Dans le cadre son aide alimentaire programmée, la France verse une nouvelle contribution d’environ 10 millions d’euros au Programme alimentaire mondial.

Cette contribution confirme l’engagement de la France en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et son appui au Programme alimentaire mondial (PAM).
Elle vise à financer 18 interventions du PAM : au Bangladesh, au Burkina Faso, au Burundi, en Corée du Nord, à Djibouti, en Ethiopie, en Jordanie, au Laos, au Liban, à Madagascar, au Mali, en Mauritanie, au Nigeria, en République démocratique du Congo, au Sénégal, au Soudan, au Tchad et dans les territoires palestiniens.

Plusieurs projets financés dans le cadre de cette nouvelle contribution sont des projets menés par le PAM conjointement avec d’autres agences des Nations unies (FAO, UNICEF), illustrant ainsi l’attachement de la France à la coopération inter-agences, en particulier dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Cette nouvelle contribution s’ajoute à plusieurs contributions déjà versées cette année par la France au PAM pour répondre à l’urgence au Yémen (2 millions d’euros) ainsi qu’aux besoins du service aérien d’aide humanitaire des Nations unies (UNHAS) en République centrafricaine et en Mauritanie (1 million d’euros).

Dernière modification : 18/04/2019

Haut de page