Contribution financière de la France au PAM

Dans le cadre son aide alimentaire programmée, la France verse une nouvelle contribution de 7 825 000 euros au Programme alimentaire mondial (PAM).

Cette contribution de 7 825 000 euros a été annoncée à l’occasion de la session annuelle du Conseil d’administration du PAM (Rome, 12-15 juin). Elle s’ajoute à plusieurs contributions d’un montant total de 15,3 millions d’euros déjà versées par la France cette année dans le cadre notamment de son aide alimentaire programmée et d’une aide exceptionnelle pour soutenir l’action du PAM en faveur des réfugiés syriens ainsi que des déplacés internes en Irak. Elle confirme l’engagement de la France en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et son appui au PAM.

Cette nouvelle contribution permet d’apporter un soutien financier à 17 opérations du PAM (au Bangladesh, au Cameroun, en Corée du Nord, en Ethiopie, en Irak, en Jordanie, au Kenya, au Liban, au Mali, au Niger, au Nigéria, en République centrafricaine, au Sénégal, en Somalie, au Soudan du Sud, au Tchad et dans les territoires palestiniens), avec notamment une attention particulière aux pays touchés par la famine ou le risque de famine.

Plusieurs projets financés dans le cadre de cette nouvelle contribution sont des projets menés par le PAM conjointement avec d’autres agences des Nations unies (FAO, UNICEF), illustrant ainsi l’attachement de la France à la coopération inter-agences, en particulier dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Dernière modification : 07/07/2017

Haut de page