Contribution financière de la France à la FAO

Dans le cadre son aide alimentaire programmée, la France verse une nouvelle contribution de 950 000 d’euros à l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

Cette contribution de 950 000 € confirme l’engagement de la France en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et son appui à l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Elle s’ajoute aux contributions versées au début de l’année dans le cadre de la première tranche de l’aide alimentaire programmée.

Développement durable des cultures sur les bassins versants au Burundi - JPEG

Trois interventions seront ainsi financées au Burundi, au Nigéria et en République démocratique du Congo afin d’appuyer la résilience des ménages notamment avec la diversification des productions agricoles.

Production de fèves (Niébé) au Niger - JPEG

Cette contribution s’ajoute à une première contribution de 1 000 000 € versée cette année visant à financer trois interventions mises en œuvre avec d’autres agences des Nations Unies, à savoir le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), au Niger, République démocratique du Congo et République centrafricaine. Le but est de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’appuyer l’amélioration de la résilience des populations concernées.

Ces projets conjoints illustrent ainsi l’attachement de la France à la coopération inter-agences, en particulier dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Dernière modification : 28/08/2018

Haut de page